Pour notre santé et équilibre : le Yoga , le Taichi et la Méditation

https://tai-chi-chuan-st-cast.fr/meditation/

SANTÉ – Se relaxer, d’accord, se réparer, c’est encore mieux. Une étude scientifique entend démontrer que les disciplines comme le yoga, la méditation ou le taï-chi peuvent inverser les effets néfastes du stress et de la dépression sur notre ADN.

Autrement dit, le corps humain serait pourvu de la fonction « on efface tout et on recommence », à condition qu’elle soit enclenchée par des exercices réguliers autour de la respiration et de la concentration (en anglais, on parle de « Mind-body interventions« ).

Une protection

Cette étude, publiée dans la revue américaine « Frontiers in immunology » le 16 juin, évoque le fait que ces pratiques permettent de diminuer l’expression des gènes qui favorisent l’inflammation. Laquelle est chronique et néfaste lorsque le corps subit du stress de manière répétée et/ou plusieurs épisodes dépressifs.

En résumé, le stress et la dépression activent une réaction moléculaire dans notre ADN, qui favorise les épisodes inflammatoires. Méditer inverserait cette tendance et réduirait les risques de contracter des maladies liées à ce processus d’inflammation.

Mauvaises protéines                                          

Les chercheurs britanniques et néerlandais ont passé en revue 18 études incluant 846 patients sur 11 années. Ils ont constaté que les gens qui pratiquaient ces sports présentaient moins de signes d’inflammation, et produisaient moins de protéines inflammatoires.

Concrètement, si une personne est exposée à un stress, son système nerveux sympathique se déclenche et augmente la production d’une molécule appelée NF-kB qui va traduire ce stress au niveau de ses gènes. Ces derniers vont produire des protéines (les cytokines) qui engendrent une inflammation des cellules de son corps.

Cette réaction de défense lui sera très utile, mais à long terme, après plusieurs épisodes de stress ou de dépression, elle peut accélérer le vieillissement et favoriser l’apparition de maladies graves. En revanche, ceux qui pratiquent yoga et méditation voient leur production de NF-kB et de cytokines diminuer, ce qui induit une inversion de l’expression inflammatoire des gènes, comme le souligne le site Maxisciences.

15 minutes par jour                      

Au Time, la scientifique Ivana Buric, qui a conduit cette revue, confie l’étonnement de son équipe face au fait que des techniques aussi différentes que le tai-chi ou la méditation assise pouvaient avoir des effets similaires.

Elle considère aussi que les gènes ne sont pas statiques et que l’activité de notre ADN dépend de la manière dont se comportent les personnes. « En choisissant des habitudes saines au quotidien, explique-t-elle, nous pouvons créer une activité génétique bénéfique pour notre santé. Selon elle, quinze minutes par jour de méditation semblent suffire pour inverser la tendance. »

 

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/27/le-yoga-la-meditation-et-le-tai-chi-peuvent-inverser-la-react_a_23004238/?utm_hp_ref=fr-sante

Publicités

La respiration par Jean Pélissier

Jean Pélissier est diplômé de médecine traditionnelle chinoise, spécialisé dans les méthodes en prévention de médecine traditionnelle chinoise.

Le corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’autoguérir en permanence.

Jean Pélissier

 

Ci-dessous , une de ses conférences…

La Salutation au Soleil

La Salutation au Soleil
Surya signifie le Soleil et Namaskar salutation

La salutation au soleil est la posture emblématique du yoga. C’est un exercice qui permet de réveiller et d’échauffer le corps. Il étire tous les muscles , approfondit la respiration, et participe à l’assouplissement du corps en éliminant le stress et les tensions.


Elle se pratique volontiers au petit matin face à l’astre solaire.

 

La suite de positions présentées décrit un enchaînement qui permet de réaliser un véritable entraînement foncier, musculaire, articulaire et cardio vasculaire.

Sur la base d’un enchaînement respectant les différentes positions, on peut prévoir de réaliser et d’enchaîner 10, 15, 24, 36, 72 ou enchaînements dans le respect d’une respiration lente, profonde et équilibrée.

A titre d’exemple, la réalisation de 24 enchaînements consécutifs correspond approximativement à 1/2 heure de footing, en terme de dépense calorique.

Source : http://www.hollyzen.fr/416109564

Démonstration :Ecole  Yoga Bharati

Exercices de Qi Gong

 

Comme vous le savez sans doute, le visage contient tous nos organes. Ainsi les yeux sont les fenêtres du foie, le nez des poumons, les oreilles des reins, les lèvres de la rate et la langue du coeur.

Nous touchons souvent machinalement certains endroits de notre visage. Certains se frottent les yeux, et c’est ainsi qu’ils activent la circulation sanguine au niveau occulaire. D’autres se pincent, entre le pouce et l’index, le coin interne des sourcils, et ramène de l’énergie dans tout leur corps.

Si nous nous frottons le bout du nez c’est pour maintenir la température interne du corps ! Savez-vous que le bout du nez représente la base de votre colonne vertébrale ?

En touchant vos tempes et en les massant vous régénérez votre foie. Lire la suite